Une
histoire
d'innovation

Vous êtes ici

  Une Agence tournée vers l’avenir
Une Agence tournée vers l’avenir

L’Agence De l’Informatique de l’Etat (ADIE) est une structure autonome chargée de mettre en œuvre la politique d'informatisation de l’Etat du Sénégal. Sa mission principale est de doter l’Administration d’un dispositif cohérent de traitement et de diffusion de l’information, répondant aux normes internationales en matière de qualité, de sécurité, de performance et de disponibilité.

A travers elle, le Gouvernement du Sénégal a adopté une démarche visant à améliorer le service public en s’appuyant sur les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

Dans cette optique, l'ADIE développe un ensemble de produits et services pour contribuer à la bonne gouvernance par la promotion d’une Administration numérique efficace et efficiente au service du citoyen.

 Une Agence tournée vers l’avenir

De la Section Informatique du Bureau Organisation et Méthodes (BOM) à l'Agence De l'Informatique de l'Etat, l’ADIE s’est toujours tournée vers l’avenir en mettant tout en œuvre pour que l’Administration s’adapte aux différentes mutations technologiques. Avec une vision futuriste, l’ADIE a progressivement introduit le numérique dans l’Administration Sénégalaise.

ADIE : Une Histoire, Un Avenir

L’évolution institutionnelle de l’ADIE :
•    Jusqu’en 1987 : la politique informatique de l’Etat du Sénégal était prise en charge par la Section Informatique du Bureau Organisation et Méthodes (BOM), notamment à travers la coordination du Comité National Informatique (CNI).
•    Novembre 1987 : création de la Délégation à l’Informatique avec pour missions essentielles l’animation, la coordination et le contrôle de l’informatisation des administrations et des organes du secteur parapublic.
•    Juin 2001 : création de la Direction Informatique de l’Etat (DIE) avec un renforcement des missions et de nouvelles orientations, notamment : le renouvellement et le renforcement des équipements informatiques et réseaux de l’Administration ; le déploiement de réseaux locaux dans les bâtiments administratifs
     ; l’étude et le développement d’applications transversales.
•    2004 : création de l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE) pour donner plus d’impulsion, d’autorité et de moyens aux activités d’informatisation ; rendre un service de qualité aux usagers en apportant des solutions appropriées fondées sur la proximité et la réactivité ; rendre le secteur plus attentif à la notion de performance et de résultats.

 

MISSIONS

Les missions dévolues à l’Agence sont :

  • La modernisation de l’Administration Sénégalaise par la dématérialisation des procédures administratives ;
  • la rationalisation des dépenses informatiques de l’Etat en mutualisant et en harmonisant les choix technologiques des services de l’Administration ;
  • l’édification d’une infrastructure nationale de réseaux pour l’interconnexion des structures de l’Etat ;
  • la mise à disposition d’un système d’information fiable pour un suivi efficace de l’action gouvernementale ;
  • la coordination de la mise en place d’un cadre législatif et réglementaire propice au développement des technologies de l’information et de la communication.
  • la réduction de la fracture numérique et l'exclusion sociale par la généralisation de l'accès aux tic

Elle participe également à la définition de la stratégie de l’administration électronique, communément dénommée « e-gouvernement », de l’Etat du Sénégal en vue :

  • de doter l’Etat d’un système d’information et d’outils d’aide à la prise de décision ;
  • de fournir aux citoyens et aux entreprises une interface décentralisée d’accès à l’Administration ;
  • de pérenniser et sécuriser les archives de l’Etat en dotant celui-ci d’une mémoire électronique ;
  • de définir des indicateurs de performances des systèmes d’information mis en place, et d’en assurer le suivi et l’évaluation ;
  • d’évaluer l’impact des investissements réalisés dans le domaine de l’informatique ;
  • de contribuer à la bonne gouvernance notamment par la promotion de la télé démocratie.

 

ORGANISATION

La Direction générale assure la coordination et fixe les objectifs. Elle comprend : Le Directeur Général (DG), le Secrétaire Général (SG), les chargés de programmes et le coordonateur du bureau des projets (PMO).

L’Agence Comptable a pour mission de mobiliser les ressources de l’ADIE, de payer les dépenses, de conserver les valeurs et les fonds, de gérer la trésorerie, de tenir la comptabilité générale et d’établir les états financiers de synthèse.

L’Audit et Contrôle de Gestion assure la performance de l’entreprise dans le respect des obligations légales et des procédures internes et participe au pilotage et à la prise de décision. Elle est chargée d’harmoniser les procédures comptables et financières et de superviser la clôture des comptes.

La Cellule de passation des marchés est chargée de veiller à la qualité des dossiers de passation de marchés ainsi qu’au bon fonctionnement de la commission des marchés de l’ADIE.

La Commission des marchés est chargée de l’exécution et du suivi des activités d’ouverture des plis, d’évaluation des offres et d’attribution provisoire des marchés l’ADIE conformément aux dispositions du code des marchés publics.

La Direction de Solidarité Numérique (DSN) a pour mission générale de lutter contre la Fracture Numérique et l'exclusion sociale grâce à une intégration des TIC à l’école, à travers le recyclage utilitaire et durable des équipements informatiques et la formation des enseignants et des couches vulnérables.

La Direction des Réseaux, des Systèmes et des Télécoms (DRST) est chargée de l'administration, de la maintenance des infrastructures systèmes, réseaux et télécoms. Elle est également chargée de la gestion du parc informatique de l’Etat, du support aux utilisateurs, de la mise en production et de l’exploitation des systèmes d’information.

La Direction des Services de l’Ingénierie (DSI) est chargée de la maîtrise d’ouvrage, de la maîtrise d’œuvre des projets et de la veille technologique. Elle assure l’accompagnement des structures administratives dans la mise en œuvre de leurs projets TIC et s’occupe du développement, de l’intégration et de la commercialisation des applications/produits/services.

La Direction des Relations Extérieures, du Marketing, de la Formation et de la Communication (DRMFC) a pour mission de promouvoir les produits, les services, les réalisations et l’image de l’ADIE. Elle est chargée de renforcer les relations de l’Agence avec les structures administratives. Elle contribue également à la mise en œuvre de la politique de renforcement des capacités des agents de l’Etat. Elle est aussi en charge de définir et d’adopter une démarche pour la rétribution de services.

La Direction de la Sécurité des Systèmes d’Information (DSSI)  gère l’élaboration et la mise en œuvre des politiques de sécurité des systèmes d’information de l’Etat. Elle assure la définition des normes et règles de sécurité, la mise en place et l’administration des équipements de sécurité.

La Direction Administrative et Financière (DAF) prend en charge la gestion comptable et financière, la gestion du personnel, l'intendance qui comprend notamment la gestion des locaux, des approvisionnements et des véhicules et la conduite des procédures administratives et juridiques.

La Direction de la Logistique et de la Maintenance (DLM) est chargée de concevoir, d’organiser et de définir les meilleures stratégies de gestion des processus, du suivi des acquisitions et de leurs entreposages, de leur distribution. Elle assure le suivi des constructions et de l’entretien des ouvrages génie civil, la maintenance des véhicules et autres matériels roulants, l’entretien des matériels de bureau, l’approvisionnement en carburant pour les véhicules et  matériels pour l’énergie. Elle est charge de la maintenance des équipements informatiques, de télécommunications et de production d’énergie (transformateurs, groupes électrogènes, onduleurs, régulateurs, climatiseurs …), ainsi que des matériels et outils de maintenance du réseau de l’intranet.