Vous êtes ici

  Autonomisation de l’ADIE : Le Ministre des Télécommunications porte le plaidoyer
Autonomisation de l’ADIE : Le Ministre des Télécommunications porte le plaidoyer

Le Ministre de l’Economie Numérique et des  Télécommunications Ndèye Tické Ndiaye Diop a effectué, ce mardi 9 juillet 2019, une première visite à l’Agence De l’Informatique de l’Etat. A la faveur de la nouvelle répartition des services de l’Etat, l’ADIE anciennement sous la tutelle du Ministère de la Promotion des Investissements, du Partenariat et du Développement des Téléservices de l’Etat, a été rattachée au Ministère de l’Economie Numérique et des Télécommunications.  Accompagnée des différents responsables de son département ministériel, Mme Ndèye Tické Ndiaye Diop a d’abord présidé une réunion de coordination à l’ADIE avant d’effectuer une visite guidée dans les locaux de l’Agence.

Rassurée, Madame le Ministre l’a été après avoir fait le tour des différentes directions et des installations technologiques de l’ADIE. Sur place, elle a su apprécier les outils et infrastructures utilisés afin d’offrir la meilleure qualité de service à l’Administration en particulier et aux autres utilisateurs des services de l’ADIE. 

Une visite a été effectuée dans le Datacenter où sont stockées des données de l’Administration avec un accent mis sur le volet sécurité. Le dispositif de supervision du réseau fibre optique de l’Agence a aussi été présenté à Madame Ndeye Tické Ndiaye Diop.
«J'ai pu mesurer l'ampleur des missions de l'ADIE, mais surtout l'importance de l'Agence dans le système, dans l'écosystème et le rôle qu'elle doit jouer pour l'atteinte des objectifs de la stratégie nationale SN2025 » a confié le Ministre au terme de sa visite. 
En outre, la question de l’autonomisation de l’Agence De l’Informatique de l’Etat a été abordée au cours de cette visite. « Il y a des choses qui sont en réflexion. Mais, ce qui est sûr, c’est qu’il faut aller vers plus d’autonomisation de l’ADIE en passant par certaines réformes qui feront en sorte que l’Agence De l’informatique de l’Etat puisse développer des initiatives, faire plus de privé, c’est-à-dire, avoir des revenus qui lui permettront de moins déprendre de l’Etat » a indiqué madame Ndeye Tické Ndiaye Diop. 

RD/COM/ADIE     

 

10.07.2019