Vous êtes ici

  L’ADIE reçoit la ministre béninoise de la fonction publique
L’ADIE reçoit la ministre béninoise de la fonction publique

Un an après un voyage d’études (benchmarking) effectué par les cadres dirigeants de l'Agence Béninoise des Technologies de l’Information et de la Communication (ABETIC), les partenaires béninois sont de retour à Dakar. Cette fois-ci, la délégation est conduite par Madame Adidjatou A. MATHYS, ministre béninoise du Travail, de la Fonction Publique et des Affaires Sociales.

Séjournant dans la capitale sénégalaise du 20 au 24 février 2017, Mme MATHYS accompagnée, entre autres, du Directeur Général de la Réforme de l'Etat et du Directeur de l'informatique et du Pré-archivage de son ministère ainsi que des représentants de l’ABETIC, sera reçue par son homologue sénégalaise, Mme Viviane BAMPASSY et Mme Khoudia MBAYE, ministre en charge des Téléservices de l’Etat.

A l’Agence De l’Informatique de l’Etat (ADIE), la délégation a eu droit à une présentation de cette structure chargée d’exécuter la politique informatique de l’Etat du Sénégal à travers ses grands projets informatiques (infrastructures, applications, etc.). Il s’agit notamment du projet national Large Bande et ses 4500 km de Fibre Optique,  du Système de gestion électronique du courrier (SyGEC), mais surtout du projet Fichier Unifié des Données du Personnel de l’Etat (FUDPE) qui prend en charge la mise à jour coordonnée des données sur le personnel de l’Etat.

Le Fichier Unifié des Données du Personnel de l'Etat

Au sujet du Fichier Unifié qui a largement monopolisé les échanges, le Directeur Général de l’ADIE, M. Cheikh BAKHOUM a rappelé notamment les différentes phases de son évolution : « En 2012, c’était l’audit physique et biométrique, en 2014, nous avons stabilisé la méthode de gestion des actes et aujourd’hui nous avons finalisé la plateforme d’accès aux données du personnel de l’Etat ».

Après avoir manifesté son adhésion à l’option sénégalaise consistant à « simplifier d’abord avant de dématérialiser », la ministre a insisté pour le saluer sur la prise en compte de la satisfaction des usagers. « A l’image du secteur privé où l’on aime dire que le client est roi, il ne saurait y avoir d’administration efficace sans la satisfaction des usagers ».

L’autre temps fort de la venue de la délégation béninoise à l’ADIE concerne la visite guidée au niveau des installations de l’ADIE, notamment le centre de ressources principal, les équipements du point d’échange Internet nouvellement mis en place au Sénégal et quelques sites de l’intranet administratif.

L’ADIE et l’ABETIC sont sur le point de finaliser un protocole d’accord de partenariat devant définir les conditions d’assistance, de conseil et de transfert de technologie entre les deux structures. Le Benin ayant porté son choix sur le Sénégal pour l’accompagner dans l’informatisation de son administration publique. Un choix qui avait été magnifié par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) qui appuie le gouvernement béninois dans cette orientation visant une meilleure qualité du service public. 

AS/COM

23.02.2017