Vous êtes ici

  L'action publique se modernise
L'action publique se modernise

L’ADIE est dans une dynamique de recherche et de promotion des solutions informatiques de mutualisation et d’interopérabilité  des  systèmes informatiques de l’administration sénégalaise.  L’objectif  de cette vision est de rapprocher davantage l’administration de ses usagers, en leur offrant, entre autres, l’accès en ligne à des services publics de qualité.

Ainsi, le citoyen est au cœur des deux chevaux de bataille de l’ADIE que sont la simplification et l’innovation. C’est dans cette perspective que la dématérialisation des procédures administratives est mise en avant pour faciliter les démarches des citoyens.

En 2006, le portail www.servicepublic.gouv.sn, est mis en place pour permettre aux  usagers (entreprises et citoyens), d’accéder sans entrave à une information administrative de qualité et de mieux connaître ses droits et obligations. Depuis 2014, ce portail a intégré des espaces « téléprocédures » et « e-citoyen » permettant de créer un vrai dialogue entre l’administration et ses administrés.

C'est dans ce cadre que la plateforme de Télé-Demande d’Autorisation de Construire devenue depuis Télédemande d'Actes administratifs (TeleDAc) qui vise à faciliter les conditions d’obtention du permis de construire à travers la dématérialisation complète de la procédure est opérationnelle depuis mars 2014 avec le concours de l’APIX, du ministère en charge de l’urbanisme, de l’ordre des architectes du Sénégal et du partenaire financier InvestmentClimateFacility for Africa (ICF). Elle a fortement contribué à la réduction des déplacements, des charges (moins 25% sur les coûts supportés par les usagers) et des risques de corruption. Les délais d’instruction et de délivrance du permis de construire passe de 3 mois minimum auparavant à moins de 15 jours aujourd’hui.

A ce jour, près de 5000 dossiers ont été traités au niveau des 4 départements de Dakar.

C’est de cette manière que l'Agence De l’Informatique de l’Etat a contribué à l’amélioration de l'environnement des affaires avec un meilleur classement du Senegal dans les derniers rapports du Doing Business.

Avec l’acte III de la décentralisation, une phase d’extension a permis d'intégrer les 52 communes et les 10 sous-préfectures de la région de Dakar dans le projet. Après Dakar, l’initiative  est appelée à se généraliser dans toutes les régions du Sénégal.

Dans la même veine, la dématérialisation de la procédure « d’obtention du certificat de conformité » et de la procédure « d’obtention du certificat d’urbanisme » est effective depuis Mars 2017.

6 autres procédures dans le domaine de l’urbanisme sont à l’étude pour atteindre une dématérialisation de bout en bout dans ce secteur d’activité phare du Plan Senegal Emergent.

En plus de TeleDAc, on peut retenir aussi parmi les actes administratifs dématérialisés:

L’inscription en ligne du concours d’entrée à l’école nationale d’administration (ENA) qui permet aux citoyens de s’inscrire en ligne via le site www.ena.sn à travers www.servicepublic.gouv.sn.

La demande d’emploi en ligne dans la fonction publique qui permet à chaque citoyen d’avoir la possibilité de proposer ses services à l’administration à travers www.fonctionpublique .gouv.sn/emploi  à distance et la possibilité de le suivre.

L’inscription des bacheliers dans les universités avec la plateforme campusen qui permet aux candidats du baccalauréat sénégalais de demander une orientation dans les formations proposées par les différentes universités du Sénégal. www.campusen.sn

Et toutes les autres initiatives répertoriées dans le domaine avec Gainde 2000 qui a dématérialisé les procédures du commerce extérieur, l’e-taxe avec la Direction générale des Impôts et domaines (DGID), la connectivité des réseaux (eau, électricité, égout) avec l’APIX et celui des marchés publics avec la Direction centrale des marchés publics (DCMP).

Environ 700 Démarches en ligne : encore plus près du citoyen

Le portail www.servicepublic.gouv.sn propose à ce jour des informations sur 650 démarches administratives et des renseignements relatifs aux objectifs et aux publics concernés, aux différentes étapes de la procédure, aux pièces à fournir, à l’identification des lieux et horaires d’ouverture des services compétents, au délai normal de délivrance des pièces, au prix de chaque démarche, aux textes juridiques de référence, entre autres. Aussi, des documents-types, formulaires ou modèles (de lettres, de certificats, d’attestations, etc.), sont téléchargeables. Enfin, il y a l’annuaire des services publics qui contient plus de 700 entrées avec les contacts téléphoniques comme électroniques.

L’objectif principal de ce portail est de rendre accessible une information administrative simple, fiable (légale, uniforme et à jour), interactive avec la possibilité d’exécuter des démarches en ligne puis un espace citoyen qui permet de donner son avis sur le fonctionnement de l’administration.

Ainsi, le portail servicepublic.gouv.sn offre aux citoyens la possibilité d’économiser des déplacements, de mieux connaître leurs droits et leurs obligations. Les agents publics des services centraux, des services déconcentrés et les élus locaux peuvent aussi y trouver les informations administratives, les textes de référence ou les formulaires dont ils ne disposent pas toujours, surtout hors de Dakar. Ceci va améliorer le classement de notre pays dans le DOING BUSINESS dont l’un des objectifs est de rapprocher l’administration de l’administré.