Vous êtes ici

  Security Days : Cheikh Bakhoum expose un pan de la stratégie nationale de lutte contre la cybercriminalité
Security Days : Cheikh Bakhoum expose un pan de la stratégie nationale de lutte contre la cybercriminalité

La 4e édition des journées de la sécurité numérique, « Security Day », s’est tenue ce mercredi 26 et jeudi 27 Avril 2017 à Dakar.  L’Agence De l’Informatique de l’Etat, caution institutionnelle de l’événement, a pris part aux différents travaux pour entre autres décliner un pan de la politique de l’Etat du Sénégal en matière de Cybersécurité.

Cadre par excellence de rencontre et de partage sur la sécurité numérique dans le monde, c’est sans surprise que les acteurs du secteur et autres invités ont afflué de partout pour assister à cette manifestation. La cérémonie d’ouverture a été présidée par M. Cherif Diallo, Directeur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au ministère des Postes et Télécommunications. Il a partagé le présidium avec Monsieur Cheikh Bakhoum, Directeur Général de l’ADIE, Monsieur Emmanuel Germain, Directeur Général adjoint de l’Agence Nationale de la sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) de France, le colonel BOUTRIG, Directeur de l’assistance, de la formation, du contrôle et de l’expertise à la DGSSI du Maroc.

Tout ce beau monde a débattu pendant un peu plus d’une heure sur le thème suivant : « Stratégie nationale de cyber sécurité : comment les adapter aux réalités de chaque pays ? ». On notera les présentations des stratégies nationales de lutte contre la cybercriminalité faites par les représentants des pays comme la France, le Maroc, le Ghana et l’Afrique du Sud.

En ce qui concerne le pays hôte, le Sénégal, M. Diallo révélera « la création imminente d’un CERT universitaire avec l’ensemble des universités du Sénégal ».

M. Bakhoum, pour sa part, est largement revenu sur l’infrastructure nationale de gestion des clés dont la mise en œuvre au Sénégal vient d’être effective sous la houlette de l’ADIE avec la contribution de la commission nationale de la cryptologie et de l’ensemble des acteurs concernés par la sécurité des systèmes d’information de l’Etat. Le Directeur Général de l’ADIE a également salué la coopération fructueuse entre l’Agence De l’Informatique de l’Etat et l’ANSSI non sans inviter les autres pays représentés à collaborer davantage pour faire face efficacement aux cybermenaces.

BN/COM

27.04.2017