Vous êtes ici

  Volet e-Education du projet Smart Sénégal : Un vent d’espoir souffle sur les Universités
Volet e-Education du projet Smart Sénégal : Un vent d’espoir souffle sur les Universités

Dans le cadre de l’amélioration des services dans les universités et dans la perspective de la mise en œuvre du volet e-Education du projet Smart Sénégal, l’Agence De l'Informatique de l'Etat (ADIE) avait entamé au mois de mai une tournée dans les différentes universités publiques du Sénégal. Après les étapes de Thies, Bambey, Saint-Louis et Dakar, l’Université Assane Seck de Ziguinchor a accueilli le vendredi 27 juillet 2018 la délégation de l’ADIE avec à sa tête le Directeur général M. Cheikh Bakhoum.

Le recteur de l’Université M. Courfia Diawara s’est réjoui de cette visite qui selon lui est venue à son heure. Il s’agit d’une rencontre d’échanges pour optimiser l’accompagnement de l’ADIE au sein de l’Université Assane Seck de Ziguinchor afin que le numérique contribue à l’amélioration des conditions d’études des étudiants. L’ADIE a déjà mené plusieurs actions au profit de l’Université Assane Seck de Ziguinchor. En effet, l’Université Assane Seck de Ziguinchor est interconnectée à l’intranet administratif et la connectivité wifi y a été déployée au profit des étudiants avec un débit et une stabilité jugés satisfaisants depuis plusieurs mois.

Tous ces efforts pour fournir un service de qualité à l’Université seront renforcés par les actions prévues dans le cadre du projet Smart Sénégal avec la composante e-Education. En effet, le DG de l’ADIE M. Cheikh Bakhoum a annoncé, dans le cadre du Smart Sénégal, la mise en place de projets structurants.

Une des particularités de l’Université Assane Seck de Zinguinchor, est qu’elle utilise beaucoup de vacataires pour dispenser les cours aux étudiants. Du fait de l’éloignement avec les principales universités de Dakar et Saint-Louis d’où proviennent la plupart de leurs professeurs, les dirigeants de l'Université Assane Seck de Ziguinchor misent sur le télé-enseignement. Le projet Smart Sénégal propose notamment comme solution un système de visioconférence avec des bureaux de liaison. L’UASZ dispose déjà d’une salle capable d’abriter des séances de visioconférence, mais elle est très petite pour accueillir le nombre d’étudiants. Avec les infrastructures et équipements prévus dans le cadre du projet au profit de cette université, « l’UASZ fera beaucoup d’économies en termes de billets d’avion, logement… » a indiqué le recteur.

RD/COM/ADIE

01.08.2018