Vous êtes ici

  Leadership et gouvernance
Leadership et gouvernance

Leadership de l’ADIE
L’ADIE, de par les missions que l’Etat lui a confiées dans le cadre de l’exécution de sa politique informatique, est aujourd’hui incontournable dans le processus de modernisation de l’Administration sénégalaise. L’ancien Premier Ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, avait bien fait de le rappeler dans une note circulaire adressée le 14 décembre 2015 à tous les ministères et leurs démembrements : « L’Agence demeure la structure principale d’élaboration et de suivi de la politique informatique de l’Etat, et, à ce titre, elle doit systématiquement être impliquée, dès le départ, dans la définition et l’élaboration des projets informatiques de tous les ministères et organismes à qui elle pourra apporter aide et conseil ».

Le leadership de l’ADIE n’est plus à démontrer. D’ailleurs, l’Agence est appelée à jouer le rôle de moteur de la transformation numérique dans le Programme d’Appui à la Modernisation de l’Administration (PAMA) lancé par le Président Macky Sall le 5 aout 2019, avec la dématérialisation des procédures administratives et la création des Maisons du Citoyen pour améliorer la qualité du service public. Auparavant, l’ADIE avait su prendre ses marques dans l’Administration sénégalaise en assurant le pilotage et l’exécution de grands projets informatiques tout en veillant à une cohérence du système d’information de l’Etat, une optimisation et une rationalisation des dépenses.

L’expertise et le leadership de l’ADIE sont aussi reconnus au niveau international. L’Agence bénéficie d’une reconnaissance de structures étatiques et privées dans les pays de la sous-régions, lesquelles effectuent régulièrement des missions de benchmarketing pour s’inspirer de son fonctionnement, son mode de gouvernance ou encore de son expérience en matière d’exécution des projets comme le projet FUDPE et les projets liés à la Cybersécurité entre autres.

Au plan national, l’ADIE a rendu possible la mise en place d’un point d’échange internet au Sénégal en fin 2016, ce qui a valu à son Directeur Général d’être porté à la tête du SENIX, pour asseoir durablement la souveraineté du Sénégal sur ses données.

 

RSE à travers la Solidarité numérique
Créer des emplois, participer au développement territorial, contribuer au bien-être des populations, préserver l’environnement; l’ADIE mène une politique RSE axée fondamentalement sur l’inclusion sociale via le numérique. Bien plus que l’Administration, notre action impacte à bien des égards la société.  
L’Agence contribue à la réduction de la fracture numérique avec le programme de formation des couches sociales défavorisées pour faciliter leur inclusion sociale et professionnelle par le biais du numérique. La capacitation des personnes dites « exclues » favorise l’acquisition de compétences professionnelles susceptibles d’être valorisées à des fins d’insertion et de développement d’activités génératrices de revenus.  Cette initiative pilotée par la Direction de la Solidarité Numérique de l’ADIE bénéficie chaque année à près de cent (100) jeunes défavorisés.  

L’usage du numérique par tous et pour tous, est l’un des objectifs de l’Etat du Sénégal. Dans cette perspective, l’Agence a lancé le projet d’installation de salles multimédias dans les établissements scolaires afin de fournir aux élèves les outils informatiques nécessaires pour un meilleur apprentissage.
L’ADIE s’est aussi engagée à favoriser l’accès à internet aux populations, en déployant des points d’accès Wifi dans des places publiques. Ce projet s’inscrit dans le cadre de « la promotion du numérique pour tous les usages et partout au Sénégal » qui constitue le cœur de la vision de la Stratégie Sénégal numérique 2025.

 

Engagement environnemental
Rapprocher les hommes en éliminant les frontières, s’engager sur le long terme, préserver l’environnement ; nous faisons bien plus que de la technologie, nous contribuons à rendre le monde meilleur.  
Nous voulons vous embarquer dans un monde où il fera bon vivre en vous invitant à intégrer l’usage du numérique dans vos habitudes. En effet, en adoptant le numérique et particulièrement la dématérialisation, nous contribuons tous à la préservation de la biodiversité car la dématérialisation permet aussi d’atténuer la déforestation.

Très sensible aux questions de développement durable, l’Agence, à travers le projet e-déchets permet également un recyclage écologique des déchets électriques et électroniques tout en créant de la richesse grâce à l’économie circulaire. Le recyclage et le démantèlement des Déchets des Equipements Electriques et Electroniques (DEEE) limitent le gaspillage des ressources naturelles nécessaires à leur conception, mais aussi d’éviter la dissémination de polluants très toxiques pour l’environnement.

 

Inclusion et diversité
L’Agence épouse parfaitement la philosophie et l’esprit de la loi d’orientation sociale qui milite en faveur de l’insertion socio-professionnelle des personnes vulnérables ou en situation de handicap.

Le Centre des Handicapés au Travail (CHAT) au niveau duquel sont reconditionnés tous les ordinateurs et autres matériels électroniques, a la particularité de n’embaucher que des personnes handicapées. Rattaché à la Direction de la Solidarité Numérique,  le CHAT permet aux handicapés de dépasser les barrières de leur handicap et de prouver que handicap ne rime pas forcément avec mendicité. L’ADIE contribue ainsi à la lutte contre l'exclusion sociale.

Parce que la diversité favorise l’innovation, parce que la diversité est une richesse ; l’Agence en a fait un crédo. Cet aspect est pris en considération dans le mode de recrutement des agents qui favorise la compétence au-delà de toute autre considération. L’Agence ne fait donc pas de discrimination dans le mode de recrutement, ce qui offre des chances aux candidats de tous genres, de toutes catégories sociales, ethniques, culturelles et religieuses. Cette ouverture a permis d’avoir un personnel qualifié et diversifié.

Inscrivez-vous à notre newsletter